Duo Egmont

DUO EGMONT

Le duo Egmont s'est formé au sein du Koninklijk Conservatorium Brussel en 2019 et a été choisi pour représenter le Conservatoire en 2019 au Harmos Festival au Portugal. Le duo Egmont s'est produit dans la Casa da Música et dans l'auditorium de l'Université à Porto, dans la salle du Conservatoire à Braga (Portugal septentrional) et dans plusieurs salles à Bruxelles.Emanuele MammarellaEmanuele Mammarella est né à Casalincontrada (Abruzzo, Italie) en 1994. Il commence ses études musicales à 8 ans avec Franco Salvatore et devient rapidement une jeune promesse de la scène musicale locale. En montrant un intérêt particulier pour la musique de chambre, il devient assistant d'Eduardo Hubert, professeur de musique de chambre au Conservatoire Luisa D'Annunzio à Pescara (2013-2014).En 2017, 2018 et 2019, Emanuele a été sélectionné par Péter Csaba pour le poste de clarinettiste principal dans l'orchestre Freixenet de Santander (Espagne), dans le cadre du Festival de musique de chambre Encuentro de cette même ville, ce qui lui a permis de jouer avec artistes comme Hèctor Schoellenberg, Yuzuko Horigome, Zakar Bron, Pascal Gallois, Dag Jansen, Pascal Moragues, Michel Arrignon etc.En 2019, il collabore avec le compositeur et directeur d'orchestre Peter Eötvös, dont il crée l'œuvre pour clarinette, intitulée Joyce.Depuis 2015, Emanuele habite à Bruxelles, où il poursuit ses études au Koninklijk Conservatorium Brussel avec Benjamin Dieltjens.Marco MantovaniNé à Mantoue en 1992, Marco Mantovani étudie au Conservatoire Lucio Campiani de Mantoue dans la classe d'Antonio Pulleghini, obtenant son diplôme avec la plus grande distinction. Plus tard, il se perfectionne pendant trois ans avec Andrea Lucchesini à la Scuola di Musica di Fiesole, récoltant les notes les plus élevés. Dans la même école, il suit également le cours de musique de chambre sous la direction du Trio di Parma. Il obtient, avec les félicitations du jury, son master en piano (2017) et le diplôme du postgraduat (2018) au Koninklijk Conservatorium Brussel dans la classe d'Aleksandar Madzar. Les conseils de Maria João Pires sont également fondamentaux pour sa formation.Apprécié pour l'intensité et l'originalité de ses interprétations, Marco Mantovani a obtenu des prix dans des compétitions nationales et internationales. En 2014, il reçoit le prix William Walton, accordé au meilleur élève de la Scuola di Musica di Fiesole et, en 2017, le prix Ingeborg Köberle pour l'élève le plus prometteur du Koninklijk Conservatorium Brussel. Son répertoire s'étend de Bach à la musique contemporaine. En décembre 2017, il joue comme soliste dans la première bruxelloise du Kammerkonzert « Intasi » de Klaus Huber, sous la direction de Bart Bouckaert, dans la grande salle du Conservatoire.Il est admis au programme de doctorat (PhD) de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) en collaboration avec le Conservatoire, avec pour sujet de thèse l'interprétation des œuvres pianistiques de Schumann composées entre les années 1836 et 1838. Ses mentors sont Jan Michiels, Aleksandar Madzar et Maria João Pires. Depuis octobre 2019, il est professeur assistant dans les classes de piano du Koninklijk Conservatorium Brussel.

Concert

19.08mer

Brahms
Sonate en fa mineur, op.120 n°1