Sébastien Walnier
 Photo Benjamin Brolet

Sébastien Walnier

Violoncelle

Sébastien Walnier est violoncelliste solo à l'orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie (Bruxelles). 
Il est en contact depuis son plus jeune âge avec la musique de chambre ; cette passion sans cesse grandissante le conduit à fréquenter de grands noms de la scène internationale, tels que Roland Pidoux, Jean-Claude Pennetier, Lorenzo Gatto, Daniel Blümenthal, Jean-Claude Vanden Eyden, Liviu Prunaru, Boris Belkin…
Il se passionne particulièrement pour le répertoire du trio avec piano, et il fonde le Trio Talweg en 2004 et parcourt les festivals avec ce groupe pendant 10 ans.
Toujours en recherche d'expériences nouvelles, il s'intéresse également à la pratique des musiques actuelles, et partage la scène avec le contrebassiste et compositeur André Klenes, avec lequel il enregistre quatre disques. Il crée également le groupe de jazz fusion «Blade Runner», avec le guitariste Jeanfrançois Prins, aux côtés de Vincent Bruyninckx, Bart Denolf et Bruno Castellucci. Il joue aussi en trio avec le pianiste Charles Loos et Jeanfrançois Prins.
Sébastien Walnier a commencé très tôt le violoncelle, avec Laurent Chantraine; il obtient son premier prix au Conservatoire Royal de Liège (Belgique) à l'âge de 13 ans, et ses diplômes supérieurs de violoncelle (chez Maryse Douin) et de musique de chambre (chez Cécile Evrard) 4 ans plus tard. Il a enseigné la musique de chambre dans cet établissement de 2001 à 2008. Il a également étudié auprès d'Edmond Carlier, disciple d'André Navarra. Sa rencontre avec Roland Pidoux au CNSM de Paris est une étape décisive dans son évolution. Il bénéficie aussi de l'enseignement de Daria Hovora et Michaël Hentz.
Le développement de sa carrière de chambriste et de soliste lui permet de se produire dans de multiples contextes et dans de nombreuses formations, entre autres avec Alexander Gurning (piano), ainsi qu'en duo et trio à cordes avec le violoniste Lorenzo Gatto et l'altiste Diederik Suys.
Sébastien Walnier a reçu le prix du «Musicien de l'année 2012» de l'Union de la Presse Musicale Belge. Il joue un violoncelle de Giovanni Grancino de 1699, généreusement prêté par un mécène privé.

Concert

05.07jeu

XIXe siècle

Beethoven
Sonates pour violoncelle et piano, op. 102 n°1 & 2