Nareh Arghamanyan
 Photo Julia Wesely

Nareh Arghamanyan

Piano

Lauréate du concours international de Montréal, Nareh Arghamanyan éblouit les spectateurs du monde entier venus l'applaudir au Musikverein de Vienne ou au Lincoln Center de New York, mais aussi au Wigmore Hall, à la Philharmonie de Berlin, à la Laieszhalle de Hambourg, au Gassteig de Munich, à la Konzerthaus de Vienne, à la Gewandhaus de Leipzig, à la Konzerthausde Dortmund, à la Tonhallede Düsseldorf, au Gardner Museum de Boston, au Petronas Hall en Malaisie, au Concert Hall d'Osaka, etc. Elle collabore avec de nombreux orchestres, parmi lesquels l'Orchestre symphonique de Vienne, l'Orchestre symphonique de Birmingham, l'Orchestre radio-symphonique de Vienne,l'Orchestre de chambre de Vienne, la Tonhalle de Zurich, l'Orchestre radio-symphonique de Francfort, le NDR Sinfonieorchester de Hambourg, l'Orchestre radio-symphonique de Berlin, l'Orchestre de l'Opéra d'Oslo, les orchestres philharmoniques de Strasbourg et de Monte-Carlo, l'Orchestre de la RTÉ de Dublin, la Sinfonietta de Hong Kong, les orchestres symphoniques de Kyoto et de Pasadena, l'Orchestre philharmonique de Malaisie, et les orchestres symphoniques de Vancouver et d'Indianapolis. Elle participe à plusieurs festivals, dont le festival de Lucerne, les Festspiele de Bregenz, Mecklenburg et Schwetzinge, les festivals du Schleswig-Holstein, de Lanaudière, de Tanglewood, de Marlboro, de Singapour et de Portland. Le premier disque de Nareh sort en 2009 chez Analekta, puis en 2011 chez Pentatone, incluant des œuvres solos de Rachmaninov. De plus, elle collabore avec le Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin et Alain Altinoglu pour enregistrer deux disques supplémentaires contenant l'ensemble des œuvres orchestrales pour piano de Liszt, ainsi que des concerts pour piano de Prokofiev et Khachatourian. Ces disques rencontrent un grand succès. Elle a récemment enregistré le concerto pour piano de F. Danzi avec l'Orchestre de chambre de Munich et Howard Griffiths ; il sortira bientôt chez Sony Classical. Née en Arménie en 1989, elle étudie avec A. Gurgenov à l'école de musique Tchaïkovski d'Erevan avant d'être admise, à l'âge de 15 ans, à l'Université de musique de Vienne aux côtés de H. Medjimorec et A. Kouyoumdjian.
Depuis septembre 2016, Nareh est en résidence à la Chapelle musicale Reine Élisabeth, sous la direction de Louis Lortie.

Concert

17.07mar

XXe & XXIe siècles Piano

Tchaikovsky, Vivaldi, Piazzolla, Shor
Les Saisons