07.07 – Mélodie française et lied allemand avec Jodie Devos et Eliane Reyes

Francis Poulenc et Richard Strauss sont deux personnalités éprises de poésie qui ont, toute leur carrière durant, confié la part la plus intime de leur veine créatrice au genre de la mélodie. Accompagnée par Eliane Reyes au piano, Jodie Devos nous fait goûter de ces deux répertoires très différents.
07.07 – Mélodie française et lied allemand avec Jodie Devos et Eliane Reyes
Jodie Devos - Photo Dominique Gaul
On retrouve dans les mélodies de Francis Poulenc (1899-1963) un délicat mélange de classicisme et d’éléments gentiment subversifs, qui sont l’expression de son humour très français et de sa timide modernité. Très à son aise dans les formes brèves, il procède par petites touches de couleur, va droit à l’essentiel et suggère beaucoup avec peu de moyens, et ce toujours dans un climat délicieusement distancié. Les Fiançailles pour rire datent de 1939 et constituent une très fine exploration de l’univers des émotions féminines et de leur grande diversité, dans un style éminemment aristocratique et français aujourd’hui quasiment disparu. Auteur de plus de 200 lieder, Richard Strauss (1864-1949) connaissait la voix comme personne. Marqués d’un lyrisme ambitieux et puissant, ses lieder sont autant d’opéras en miniature d’où le sentiment du drame est rarement absent. Strauss a écrit l’opus 68 en 1918 sur des poèmes de Clemens Brentano (1778-1842), figure emblématique du romantisme allemand. Ces lieder comprennent des rythmes complexes, des changements harmoniques et chromatiques soudains, des longues phrases soutenues dans le registre aigu, des sauts vocaux ambitieux entre les registres grave et aigu qui constituent autant de pièges pour les chanteuses non aguerries. Ils contiennent aussi de pures merveilles musicales, d’un lyrisme et d’une ampleur rarement égalée dans le monde du lied.La soprano belge Jodie Devos commence ses études musicales professionnelles à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie à Namur et continue sa formation en chant à la Royal Academy of Music de Londres, dont elle sort avec la plus grande distinction. Après sa formation, Jodie Devos gagne notamment le second prix et le prix du public du Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique. Elle est lauréate de nombreux autres prix en Belgique et en Angleterre. Elle est Artiste Jeune Talent de l’année 2015 pour les International Classical Music Award (ICMA).Formée d’abord par sa mère à Verviers, Eliane Reyes donne son premier récital à l’âge de 5 ans. Elle étudie ensuite au Conservatoire Royal de Bruxelles puis à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, à Berlin, à Salzbourg, à Louvain et Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, sous l’égide Brigitte Engerer notamment. Nommée à trois reprises aux « International Classical Music Awards », elle obtient les « Octaves » de la musique en Belgique pour l’ensemble de sa carrière. Professeure au Conservatoire Royal de Bruxelles et au CNSM de Paris, elle est la première pianiste belge à recevoir les insignes de Chevalier de l’ordre français des Arts et des Lettres.
 
Mis en ligne le 25 June 2017 à 22h50