31/08 – Feu d’artifice de Bach avec Les Agrémens et Guillaume Houcke

Pour clore ce 31e Festival, Les Agrémens et son chef Guy Van Waas proposent quelques-uns des plus belles pages de musique sacrée de Bach. C’est aussi l’occasion de découvrir la voix exceptionnelle de Guillaume Houcke, un jeune contre-ténor belge dont on n’a pas fini de parler.
31/08 – Feu d’artifice de Bach avec Les Agrémens et Guillaume Houcke
Les Agreements - © Jacques Verrees
Dans l’histoire de la musique occidentale, l’ensemble des 260 et quelques cantates que nous a laissées Jean Sébastien Bach (1685-1750) constitue l’un des corpus les plus impressionnants. Fruit d’un labeur incessant s’étalant sur près d’une vie entière, ces cantates sont nées d’un génie musical absolu au service d’une foi viscérale. Composées au rythme effréné d’une par semaine, montées en quelques répétitions seulement, les cantates de Bach étaient destinées à un usage unique – même si bon nombre d’entre elles ont resservi, retravaillées, adaptées ou transposées sur d’autres livrets, au gré des besoins du compositeur parfois à court de temps. D’une ampleur bien plus ambitieuse encore sont les passions que Bach nous a laissées : d’une redoutable efficacité émotionnelle, elles font aujourd’hui partie de la tradition pascale de tous les pays luthériens et constituent un des piliers incontournables de la musique religieuse européenne.Le programme du jour nous fait voyager dans cet univers d’une richesse exceptionnelle, au cœur d’une des musiques les plus équilibrées qui soit.Le Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne (CAV & MA) a créé l’ensemble Les Agrémens en 1995. Dès ses premiers concerts, l’orchestre a vu ses prestations unanimement saluées par la critique. Depuis 2001, Guy Van Waas est chef principal et directeur artistique des Agrémens. Le répertoire de prédilection de l’orchestre va de la fin du XVIIe siècle jusqu’aux symphonies de Beethoven. Tout en étant un chef essentiellement porté vers l’authenticité baroque et classique, Guy Van Waas se sent très proche de beaucoup de styles musicaux. À l’instar des musiciens du XVIIIe siècle, Guy Van Waas a un horizon musical très large, qui va de la clarinette ancienne à l’orgue en passant par le clavecin, le pianoforte et la direction d’orchestre. Guillaume Houcke commence l’étude l’orgue à l’âge de 12 ans. En rentrant à l’IMEP, il a découvert sa voix de contre-ténor. En 2013, il remporte un des prix du concours Summerfest à Verviers et participe à une production d’opéra à Pittsburgh (USA). En 2014, il remporte le prix du concours Classic Academy avec l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège.
 
Mis en ligne le 23 August 2017 à 13h47

Midis-Minimes a(t) Crossroad(s)

Mis en ligne le 23 August 2017 à 15h30