vendredi

Précédent

16 juillet

Suivant

2021

Pohle, J.C. Bach, J.M. Bach, J.S. Bach -
 Photo Florian Peallat
Paulin Bündgen contre-ténor
Clematis  +
Stéphanie de Failly violon
Amadine Solano violon
Samentha Montgomery alto
Ellie Nimeroski alto
Marion Martineau basse de viole
Brice Sailly orgue
Une cantate de David Pohle, un disciple encore méconnu de Schütz, et deux compositions des oncles de Jean-Sébastien Bach (une sonate de Johann Michael et un sublime Lamento de Johann Christoph) servent de prélude à l'une des rares cantates écrites par Bach pour la seule voix d'alto durant sa période de Weimar. En quelque sorte, Bach et ses sources.
David Pohle (1624-1695)
Herr, wenn ich nur Dich habe

Johann Christoph Bach (1642-1703)
Ach, dass ich Wassers gnug hätte

Johann Michael Bach (1648-1694)
Sonata a 4

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Widerstehe doch der Sünde, BWV 54
Aria "Widerstehe doch der Sünde"
Recitativo "Die Art verruchter Sünden"
Aria "Wer Sünde tut, der ist vom Teufel"