Ripailles

RIPAILLES

L'ensemble Ripailles a été créé en 2020 en pleine pandémie dans le cadre de la série des Concerts déconfinés – Spontaan festival. Ryo TerakadoRyo Terakado, naît en 1961 à Santa Cruz en Bolivie et commence le violon à quatre ans. Après avoir gagné plusieurs prix au Japon, il s'inscrit à la prestigieuse Toho Gakuen School of Music. À dix-neuf ans, son intérêt pour la musique ancienne le conduit vers Sigiswald Kuijken, au Conservatoire Royal de La Haye. Depuis lors, il collabore comme Konzertmeister avec les meilleurs orchestres baroques d'Europe et du Japon, tels La Petite Bande, Les Arts Florissants, La Chapelle Royale, Collegium Vocale Gent, Les Muffatti et Tokyo Bach Mozart Orchestra. Actuellement, il est le Konzertmeister du Bach Collegium Japan. Il se produit également comme soliste dans le monde entier.Depuis 1994, il est un des artistes principaux du Hokutopia International Music Festival à Tokyo, où il a fait ses débuts comme chef d'orchestre dans des opéras de Monteverdi, Purcell, Rameau, Gluck, Haydn et Mozart.Il enseigne aux Conservatoires Royaux de La Haye et de Bruxelles, et à la Toho Gakuen School of Music. Il est régulièrement invité en Corée, comme professeur et comme concertiste.Il enregistre principalement chez Ricercar, Accent, BIS et Denon.Jorlen Vega García, violonNée à La Havane, Jorlen Vega García étudie le violon, le piano et le chant. Diplômée du Conservatoire Amadeo Roldán en 1999, elle poursuit ses études de violon moderne à l'Institut Supérieur des Arts de La Havane. Elle découvre le violon baroque avec l'ensemble Ars Longa, avec lequel elle enregistre plusieurs disques de musique cubaine et latino-américaine baroque. En 2003 elle s'inscrit au Conservatoire Royal de Bruxelles et obtient en 2007 son master en violon baroque chez Mira Glodeanu. Depuis lors, elle parcourt l'Europe en tant que violoniste et altiste au sein de divers ensembles : Les Muffatti, Le Poème Harmonique, Cappella Mediterranea, Les Ombres, Akademia, Millenium Orchestra, Il Gardellino, Les Agrémens, La Simphonie du Marais, etc. En parallèle elle joue de la musique traditionnelle et populaire latino-américaine avec ses trois amies et compatriotes du quatuor Claves.Corentin Dellicour, violoncelleAprès des études de violoncelle au Conservatoire Royal de Bruxelles, Corentin Dellicour s'est spécialisé dans la maîtrise du violoncelle baroque au sein de l'orchestre de chambre Les Muffatti, ensemble de musique ancienne récompensé en 2015 d'un Octave de la Musique et d'un Prix Caecilia, et titulaire d'un Diapason d'Or en 2019.Corentin s'implique aussi dans la chanson française avec différents auteurs-compositeurs et participe à la création de pièces de théâtre. Il est membre fondateur du projet Diab Quintet, qui a enregistré pour Home Records, et joue au sein de divers ensembles prospectifs comme Bianco Nero et Orchestra ViVo!. Il a également publié un CD avec le groupe de folk Payne (2017).Depuis 2020, Corentin enseigne le violoncelle à l'académie de musique de Wavre.Benoît Vanden Bemden, contrebasseContrebassiste et joueur de violone réputé, Benoît Vanden Bemden est spécialisé dans les répertoires des XVIIe et XVIIIe siècles. Membre cofondateur et coordinateur artistique de l'orchestre baroque bruxellois Les Muffatti, il est aussi membre de l'Ensemble Masques et collabore également régulièrement avec Vox Luminis, Ricercar Consort, Le Caravansérail, Il Gardellino, Bach Collegium Japan, Capriccio Stravagante, Hathor Consort, Stradivaria, Scherzi Musicali, Gli Angeli Genève, etc.Après ses études au Conservatoire royal de Bruxelles auprès de Christian Vanderborght, il s'est rapidement orienté vers les pratiques d'interprétation historiques, décrochant successivement ses diplômes dans la classe de Guy Van Waas au Conservatoire royal de Mons (2002) et auprès de Maggie Urquhart au Conservatoire de La Haye (2003).Depuis septembre 2003, il enseigne le violone et la contrebasse ancienne à l'académie de musique de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles). Lorsqu'il est en tournée, Benoît partage ses découvertes gastronomiques sur son blog Ripailles & Passacailles. Et il n'oublie jamais de glisser dans sa valise ses chaussures de tango !