Midis-Minimes 2020, la musique vivante contre vents et marées

Une nouvelle fois, nous devons revoir notre copie. Nous espérions que le festival pourrait se prolonger tel que nous l’avions adapté jusqu’à la fin du mois d’août, mais c’était sans compter sur ce maudit virus qui reprend vigueur. Par décision du Conseil National de Sécurité, la jauge des événements en salle vient d’être réduite drastiquement de moitié (max. 100 personnes) à partir du 29 juillet et jusqu’à la fin du festival – si on nous laisse aller jusque-là.
Presque tous les prochains concerts à venir dépassent cette jauge arbitraire. Nous ne pouvons décemment pas choisir la moitié de la salle et lui annoncer qu’elle ne pourra assister aux concerts. C’est pourquoi, grâce au soutien des musiciens, nous avons décidé de dédoubler les concerts afin que tous ceux qui l’avaient prévu puissent en profiter (nous pouvons même ajouter quelques places).
Pratiquement, cela veut dire que le programme sera présenté une première fois à 12h15 et une seconde fois à 13h15. La salle est suffisamment grande – 650 places – pour nous permettre d’alterner les sièges entre les deux concerts. Vous n’occuperez donc pas une place qui a été occupée plutôt lorsque vous assistez au concert de 13h15. 
 
Ceux qui souhaitent modifier leur réservation pour assister au même concert à 13h15, écrivez-nous à info@midis-minimes.be en mentionnant si possible le numéro de référence de votre réservation (ORD0XXXXXXX) ou le nom avec lequel vous avez réservé. Précisez-nous les dates que vous souhaitez changer. 
 
Je remercie tous les musiciens d’avoir accepté de contribuer à cette alternative et vous donne rendez-vous lors d’un prochain concert.
Prenez soin de vous.
 
Bernard Mouton
29 juillet 2020
.
Midis-Minimes